Concept de formation post-graduée

07.06.2021 – CABINET DE MEDECINE PHYSIQUE ET MEDECINE DU SPORT HOPITAL DE PROVIDENCE NEUCHATEL Dr Adrien Schwitzguébel CONCEPT DE FORMATION POST-GRADUEE

Ce concept de formation intéresse tous les médecins assistants travaillant dans le cabinet et s’inscrit dans le cadre de la nouvelle réglementation pour la formation post-graduée établie par la FMH (RFP 2018).

I. Informations relatives à l’établissement de formation postgraduée clinique

La médecine physique et réadaptation et la médecine du sport sont les deux disciplines concernées par le concept de formation présenté.

Le Dr Adrien Schwitzguébel exerce de manière indépendante la médecine physique et réadaptation et la médecine du sport au sein du Réseau de l’hôpital de la Providence. ll gère le centre AS médecine du sport en collaboration avec un autre médecin cadre

AS médecine du sport collabore de manière étroite avec un réseau spécialisé (physiotérapeutes du sport, podologue du sport, préparateur physique, nutritionniste, psychologue du sport), ainsi qu’avec d’autres spécialistes au sein de l’hôpital de la Providence (orthopédistes, neurochirurgiens, antalgistes).

Les démarches pour obtenir la reconnaissance de Sport Medical Base rattachée à Swiss Olympic seront faites lors des prochaines certifications en 2023.

Les Dr Adrien Schwitzguébel prendra sous son aile un médecin assistant en formation, sous supervision directe. Le médecin assistant travaillera en collaboration étroite avec le réseau de spécialistes de l’hôpital de la Providence. Le 90-95% de ses patients souffrent d’affections musculo-squelettiques, réparties équitablement entre la médecine physique et la médecine du sport. Les 5-10% restants des patients représentent d’autres problématiques de la médecine du sport. Il peut être proposé à un taux de 80-100% :

Soit un poste purement clinique

Soit un poste mixte, 40%-50% clinique et 40-50% recherche

Ce poste est construit en vue d’obtenir les reconnaissances suivantes :

Assistanat au cabinet en médecine physique et réadaptation

Recherche clinique sur accord préalable de l’ISFM

Le Dr Schwitzguébel à des contacts étroits avec les institutions suivantes afin de coordonner le parcours de formation des médecins assistants :

Service de rhumatologie et médecine physique et réadaptation, CHUV

Service d’orthopédie, hôpital de Pourtalès, Neuchâtel

Service d’orthopédie et médecine du sport, hôpital de la Tour, Genève

Service de médecine physique et réadaptation, HUG

Clinique romande de réadaptation, CRR SUVA Sion

Ces contacts réguliers permettent d’envisager des échanges de candidats ou facilitent la poursuite de la formation d’un candidat en milieu universitaire selon ses souhaits et les possibilités existantes.

Contacts :

Dr Adrien Schwitzguébel

Médecine physique et médecine du sport

Faubourg de l’Hôpital, 81

2000 Neuchâtel

aschwitzguebel@providence.ch

II. Equipe médicale

Le Dr Adrien Schwitzguébel est responsable de la formation post-graduée. Il a un taux d’activité clinique de 80%. Il est secondé par le Fazil Ait Benali (FMH MPR & formation post-graduée médecine du sport) qui exerce à 100%.

III. Mise au courant lors de l’entrée en fonction et organisation du travail

Le Dr Adrien Schwitzguébel prendra le temps nécessaire pour introduire le médecin assistant dans sa nouvelle fonction. La première semaine (semaine d’introduction), il assistera aux consultations. Le versant administratif lui sera présenté par la secrétaire du Dr Schwitzguébel durant cette semaine d’introduction. Il sera engagé et rémunéré par le Dr Adrien Schwitzguébel pour s’occuper des patients, que ce soit au décours de la consultation, en tant que consultant à la polyclinique, ou encore lors de la couverture d’un événement sportif. En plus de tenir une consultation sous supervision, le médecin assistant aura comme tâches :

Etablir le dossier du malade convenablement et le tenir à jour.

Etablir les rapports demandés (rapports d’assurance par exemple).

Etablir les ordonnances médicales et les prescriptions pour les diverses thérapies.

Prendre les contacts nécessaires avec les médecins traitants à l’extérieur de l’hôpital.

Renseigner les thérapeutes, les coachs sportifs et les familles sans trahir le secret médical.

Le médecin assistant doit montrer, au fil des semaines et des mois, qu’il a ou cherche à acquérir, les connaissances médicales voulues, qu’il est capable d’établir et conserver des rapports confiants avec toute l’équipe, secrétariat y compris, et, bien entendu, qu’il sait communiquer et interagir selon les règles de l’art avec les patients et leurs familles, ainsi qu’avec les autres confrères.

Il n’est pas prévu de faire participer le médecin en formation au service d’urgence et de piquet. Toutefois, il pourra lui être demandé de participer à la couverture de certains événements sportifs sous supervision.

IV. Activité scientifique

Le candidat devra assister le Dr Schwitzguébel dans l’activité de recherche clinique du service, à hauteur de 40-50% en cas de contrat « recherche clinique », en remplissant les fonctions suivantes:

La rédaction de protocoles pour la Commission d’Ethique de l’établissement, la mise sur pied d’études cliniques

La gestion du registre patient et supervision du secrétariat médical pour le suivi des patients impliqués dans les protocoles de recherche du service

La réalisation supervisée de statistiques médicales

La rédaction et la publication d’articles scientifique dans des journaux à politique éditoriale

Une soumission (présentation orale ou poster) à un congrès de médecine physique ou médecine du sport est demandée.

Le Dr Schwitzguébel s’engage à proposer au candidat la possibilité de participer à tous les projets scientifiques du service, pour autant que les standards ICMJE sur l’autorship puissent être remplis. L’activité scientifique fera l’objet d’une collaboration et supervision étroite avec le candidat.

Formation

Compétences cliniques enseignées

Compétence Niveau
6 mois*
Niveau
12 mois*
Connaissances de base    
Anatomie musculo-squelettique et des nerfs périphériques M M
Biomécanique de l’appareil locomoteur CA M
Connaissance des pathologies musculo-squelettiques (épidémiologie, manifestations cliniques, traitement, pronostic) CA M
Connaissance des pathologies musculo-squelettiques en lien avec la croissance C CA
Connaissance des aspects spécifiques de l’activité sportive chez les femmes C CA
Connaissance des aspects spécifiques de l’activité sportive chez les personnes âgées CA M
Connaissance précise de la symptomatique, du diagnostic et du traitement des affections pulmonaires et cardiaques dues à l’activité sportive C CA
Evaluation clinique
Anamnèse musculo-squelettique et sportive CA M
Evaluation de l’état nutritionnel CA CA
Répercussions psychiques, professionnelles et sociales des affections musculo-squelettiques CA M
Examen clinique de l’appareil locomoteur CA M
Evaluation biomécanique de l’appareil locomoteur CA M
Examen medico-sportif en fonction des caractéristiques de l’athlète (âge, sport, objectifs de compétition) CA M
Interprétation des examens d’imagerie : radiographie standard CA M
Interprétation des examens d’imagerie : CT scan, IRM, scintigraphie C CA
Echographie de l’appareil locomoteur & des nerfs périphériques CA CA
Infiltrations diagnostiques et thérapeutiques écho-guidées :

parties molles et nerfs périphériques, articulations périphériques

CA M
Bilan isocinétique : indications et interprétation CA M
Tests de performance : indications et interprétation CA M
ECG de l’athlète et d’effort : interprétation et dépistage des situations à risque M M
Psychologie sportive et surentraînement : dépistage des athlètes à risque et mise en place d’un soutien C CA
Traitements et thérapies
Indications d’interventions orthopédiques, chirurgicales et neurochirurgicales CA M
Bases, indications et contre-indications des différentes méthodes de kinésithérapie CA M
Bases, indications et contre-indications des différents traitements physiques passifs (thermothérapie, hydrothérapie, électrothérapie) CA M
Bases, indications et contre-indications des thérapies par onde de choc CA M
Bases, indications et contre-indications de l’ergothérapie C CA
Bases, indications et contre-indications d’interventions dans le domaine de l’ergonomie C CA
Etablissement d’un plan d’entraînement adapté CA M
Etablissement d’un plan de rééducation et de reprise progressive du sport CA M
Orthèses diverses et leur utilisation (yc orthèses plantaires) CA M
Différents types de pansements sportifs et taping CA M
Traitements médicamenteux des pathologies musculo-squelettiques, interactions, effets secondaires CA M
Nutrition : évaluation des besoins, principes d’enseignement thérapeutique, conseils nutritionnels selon la pratique sportive et connaissance des principaux compléments alimentaires CA CA
Prévention des blessures, notamment en médecine sportive CA M
Divers
Collaboration avec les autres disciplines de médecine curative concernées CA M
Intégration des connaissances scientifiques dans la

prise en charge de réadaptation & médecine sportive, revue critique de la littérature pour répondre à un cas clinique

M M
Couverture d’une manifestation sportive C CA
Rapport coût-bénéfice des différentes mesures diagnostiques et thérapeutiques, notamment en médecine de performance CA M

* Niveau de compétences pour un assistant en fin de formation post-graduée sur un poste à 50%. C, Connaissances. CA, connaissances approfondies. M, maîtrise.

Formation structurée interne

Durée : 1 heures par semaine

c) Formation structurée externe

Le médecin assistant devra assister aux formations structurées internes (4-6 séances par année, généralement de 18h à 20h). Le médecin assistant pourra participer aux journées de formation organisées par la SSMPR, mais au minimum à hauteur de 1,5 jour par semestre. De plus, il pourra participer à des journées de formation externe en relation avec la médecine physique ou la médecine du sport, au minimum à hauteur de 1,5 jour par semestre. Les formations seront prises en charge par le Dr Schwitzguébel, à hauteur de CHF 1000.- par semestre (ou plus s’il le juge indiqué).

d) Bibliothèque

Le Dr Schwitzguébel mettra à disposition de l’assistant différents textbooks de médecine physique, médecine du sport, et échographie de l’appareil locomoteur. Il a également un accès illimité à la base de donnée « Uptodate ». De plus, l’assistant aura un accès élargi à Pubmed, ainsi qu’à une sélection d’articles scientifiques couvrant nombre de sujets abordés lors du travail clinique.

VI. Evaluations

Les entretiens d’évaluation auront lieu en début et en fin d’assistanat, ainsi que tous les 6 mois. Les Mini-CEX et DOPS auront lieu de manière régulière sur l’année et en fonction des exigences des différents logbooks (médecine physique et médecine du sport). Le médecin assistant a la responsabilité de tenir à jour ses logbooks de manière à ce que la progression puisse être évaluée et discutée. Lors de l’évaluation annuelle ou de fin d’assistanat, un certificat FMH (selon formulaire officiel) est établi, signé par le médecin chef responsable de l’enseignement et contresigné par le candidat.

VII. Candidature

Le candidat devra fournir les documents suivants :

Lettre de motivation

CV (y compris CV scientifique)

Diplôme de médecin

Certificats ISFM pour les formations déjà effectuées

Personnes de référence

Les dossiers de candidature devront être fournis au minimum 3 mois avant le début de l’engagement. Après une sélection sur dossier, le candidat sera vu en entretien et retenu selon les critères suivants :

Titre visé : médecine physique et/ou médecine du sport (ce poste n’est pas destiné aux assistants souhaitant se former dans une autre discipline).

Maîtrise du français

Fiabilité, efficacité, autonomie & autres soft skills

Critères spécifiques poste orienté « clinique » :

Formation minimale post-graduée requise : 2 ans dont 1 an au moins en médecine musculo-squelettique (orthopédie, médecine physique, médecine du sport, rhumatologie)

Expérience/intérêt en échographie de l’appareil locomoteur

Critères spécifiques orienté « recherche & clinique » :

Maîtrise de l’anglais scientifique

Capacité de rédaction d’abstracts, protocoles de recherche & articles scientifiques

Data management, gestion du registre patient

Interprétation des statistiques médicales

Le contrat de formation post-graduée sera établi selon les standards IFSM pour la partie clinique. Pour la partie recherche, le salaire brut sera calculé sur la base d’un médecin assistant en première année.

Contact et prise de rendez-vous